Notre Opinion

Perspectives macroéconomiques

juillet 2020

Les marchés boursiers sont toujours en hausse. La stimulation massive des gouvernements et des banques centrales continue à apporter un soutien à l’économie alors que celle-ci sort d’un creux profond et que l’espoir d’un vaccin contre le coronavirus augmente. Le retour de certains foyers de COVID-19, tout en créant de l’incertitude et une volatilité accrue des prix, ne semble pas pouvoir paralyser l’optimisme des marchés.

Perspectives macroéconomiques

juin 2020

Les bourses poursuivent leur marche à grande vitesse. L’indice Nasdaq a même atteint un nouveau record absolu. La relance massive des gouvernements et des banques centrales, combinée avec l’optimisme que l’économie peut sortir de la vallée plus vite que prévu, maintenant que Covid-19 est en perte de force, continue de pousser les acheteurs. On peut cependant faire un certain nombre de remarques.

Perspectives macroéconomiques

mai 2020

Depuis les bas de mars, les marchés boursiers ont commencé un fort mouvement de reprise, principalement grâce à l’intervention massive des banques centrales. La question si les marchés boursiers n’ont pas trop anticipé les données doit être posée, surtout au vu des nombreux challenges. En bref, la prudence est toujours recommandée.

Perspectives macroéconomiques

avril 2020

Les marchés sont calmés pour l’instant. La diffusion du coronavirus semble avoir ralenti et la semaine a commencé avec de forts bénéfices. Cependant, ne sommes-nous pas en train de nous emballer ? La situation reste très incertaine dans plusieurs domaines, tandis que l’impact économique, qui se reflète dans l’énorme augmentation du chômage aux États-Unis, devient progressivement visible.

Perspectives macroéconomiques

31 mars 2020

Ces derniers jours, les marchés ont réussi à récupérer. Les énormes mesures de relance du gouvernement des États-Unis ont permis de stabiliser les marchés, malgré la continuation de l’expansion du coronavirus. La question est de savoir si cela suffira à protéger les nombreuses mauvaises nouvelles sur l’économie et la santé qui nous attendent encore.

Perspectives macroéconomiques

26 mars 2020

Les derniers jours de bourse ont été marqués par d’énormes fluctuations des prix. La semaine dernière, les pertes étaient encore élevées, mais depuis que plusieurs banques centrales, la Fed en tête, et un certain nombre de gouvernements ont fait sortir les gros canons, les acheteurs reprennent lentement le dessus. La question est, bien sûr, de savoir si les récents bénéfices resteront tenables alors que le coronavirus continue de progresser sans ralentissement et que de plus en plus de pays sont en quarantaine. Aux États-Unis en particulier, nous craignons une augmentation, alors que les marchés ne semblent pas prendre cela en compte de manière significative.

Perspectives macroéconomiques

mars 2020

Au début du janvier, tout était encore bon sur la bourse et les records étaient battus. Aujourd’hui, à peine deux mois plus tard, nous sommes dans un marché bear où les journées très volatiles sont devenues la norme. L’incertitude concernant la propagation du coronavirus et l’effondrement du marché pétrolier ont provoqué la panique parmi les investisseurs. En attendant, tout le monde s’accorde à dire que ce virus aura un fort impact économique temporaire. Mais beaucoup se demandent si ce n’est pas une réaction excessive des marchés.

Perspectives macroéconomiques

janvier 2020

Au début de la nouvelle année, les investisseurs semblent n’avoir qu’une seule bonne résolution, celle de poursuivre la chasse aux records sur les marchés boursiers. Même les fortes tensions géopolitiques ne parviennent pas à arrêter la marche. L’optimisme est grand et il y a plusieurs raisons pour cela.

Perspectives macroéconomiques

novembre 2019

Les marchés sont clairement plus optimistes depuis le mois dernier, car un accord commercial entre les États-Unis et la Chine semble être remis sur les rails, la turbulence de Brexit s’est brièvement estompée et les perspectives économiques se sont légèrement améliorées. Wall Street est à la chasse aux records et la plupart des indices en Europe ont atteint les niveaux les plus élevés de ces dernières années. Les taux d’intérêt à long terme ont également augmenté aux États-Unis et même en Europe.

Perspectives macroéconomiques

octobre 2019

Les marchés ont montré deux visages ces dernières semaines. Au début, rien ne semblait empêcher un progrès supplémentaire, principalement du fait que le marché avait espéré un règlement rapide du différend commercial entre les États-Unis et la Chine. La peur de la récession a finalement jeté un froid, effaçant les profits de quelques séances.

Perspectives macroéconomiques

Q4-2019

Tous ceux qui pensaient que les marchés financiers se calmeraient pendant les mois d’été, en ont eu pour leurs frais. Les marchés boursiers et obligataires ont connu d’énormes mouvements de prix. Et parce qu’il s’est passé tant de choses, notre mise à jour trimestrielle arrive un peu plus tôt que d’habitude.

Perspectives macroéconomiques

Q3-2019

Au deuxième trimestre, les marchés ont été influencés par les politiques changeantes des banques centrales, les tweets du président américain Trump, les hauts et les bas du différend commercial entre les Etats-Unis & la Chine et les chiffres  acroéconomiques globalement plus faibles. En fin de compte, la perspective d’une à trois réductions des taux d’intérêt américains et de la reprise des négociations entre la Chine et les ÉtatsUnis a prévalu ce qui a permis aux marchés boursiers  méricains d’établir de nouveaux records. La correction du marché de fin 2018 a donc été complètement oubliée.

Perspectives macroéconomiques

Q2-2019

Le premier trimestre de 2019 a été l’un des meilleurs de la dernière décennie sur les marchés boursiers. Compte tenu de l’énorme incertitude qui règne parmi les investisseurs à la fin de 2018, peu d’entre eux auraient osé espérer une telle reprise. Le redressement de la Réserve Fédérale, la conviction que les échanges commerciaux entre la Chine et les États-Unis vont bon train et la preuve que le gouvernement chinois est prêt à intervenir tant sur le plan budgétaire que sur le plan monétaire si nécessaire, ont permis de renverser la tendance du marché.

Cependant, il est indéniable que la plupart des indicateurs économiques du premier trimestre indiquaient clairement un ralentissement mondial de la croissance, en particulier en Europe. Cela a entraîné une baisse générale des taux d’intérêt et, aux États-Unis, il y a même eu une inversion de la courbe des taux d’intérêt, ce qui a provoqué des craintes temporaires (injustifiées) de récessions. Nous attendons maintenant avec impatience la saison des résultats qui débutera mi-avril.

Perspectives macroéconomiques

Q1-2019

Pour de nombreux investisseurs, 2018 est une année à oublier au plus vite. Presque toutes les catégories d’actifs ont diminué, à l’exception des obligations d’État peu attrayantes, tandis que la volatilité est réapparue après des années d’absence. Surtout au cours du mois de décembre, traditionnellement plutôt calme, les mouvements de prix (et les pertes) ont été très marqués.

L’incertitude s’est nettement accrue en ce début d’année, alors que l’économie mondiale semble tourner à un régime plus bas et que les bouleversements politiques font rage ici et là, tant aux Etats-Unis avec le président Trump en tête qu’en Europe où Brexit se balance sur les marchés comme une épée de Damoclès. L’incertitude incite de nombreux investisseurs à se gratter les cheveux. Après la récente chute sévère, le moment est-il déjà venu pour nous de monter à bord, ou allons-nous avoir encore plus de calamités ?

Début janvier, la reprise était déjà timide et la question est de savoir si elle va se poursuivre. Bien qu’il faille faire preuve de prudence, il y a certainement des occasions à saisir sur les marchés actuels. Nous regardons déjà avec beaucoup d’intérêt vers les pays émergents.

Perspectives macroéconomiques

Q4-2018

Le calme relatif qui a régné cet été sur les marchés financiers est définitivement révolu. La crise politique se ravive en Italie, tandis qu’outre-Atlantique, la hausse du taux de long terme échauffe les esprits. Au début du quatrième trimestre, les principaux indices ont perdu quelques pour cent. Le ton est-il donné pour le reste de l’année, ou s’agit-il seulement d’un énième creux temporaire ? Quoi qu’il en soit, nous gardons certains éléments à l’oeil pour ajuster notre stratégie en cas de besoin dans les semaines et les mois qui viennent.

Perspectives macroéconomiques

Q3-2018

Sur les marchés financiers, la période estivale est en général relativement calme. Cependant, vu les innombrables défis qui sont à venir, les prochains mois risquent fort de ne pas respecter la tradition. La guerre commerciale, en particulier, a donné fin juin des sueurs froides à de nombreux observateurs. Entre-temps, l’UE et les États-Unis ont conclu un accord qui doit atténuer les tensions entre Bruxelles et Washington sur le plan commercial. Entre les États-Unis et la Chine, en revanche, l’escalade n’est pas exclue.

Perspectives macroéconomiques

Q2-2018

L’année a commencé dans un climat de panique, personne ne le niera. Les marchés ont été surpris par de fortes baisses de cours, une hausse des taux de long terme et une volatilité soudainement accrue. Pour la première fois depuis longtemps, les investisseurs ont été confrontés à l’incertitude. Si les nuages se sont dissipés ces dernières semaines, on ne peut en dire autant de la situation géopolitique ni des risques de guerre commerciale. Entre-temps, les investisseurs attendent impatiemment la saison des résultats, et les premiers chiffres incitent à l’optimisme.

Perspectives macroéconomiques

Q1-2018

Nous vous remercions de votre confiance et nous vous présentons nos meilleurs vœux pour l’année 2018! Qu’elle vous apporte le bonheur, la réussite et le succès dans vos projets.

Comment voyons-nous les marchés financiers? C’est ce que nous allons vous expliquer dans ce premier numéro de Shelter Investment Management. Ce bulletin a pour but de mieux vous informer, vous qui investissez dans nos fonds, sur l’évolution des marchés et des places financières.

Via nos solutions d’investissement dans des fonds OPCVM, nous vous donnons accès à divers marchés et classes d’actifs. Nous vous proposons en outre de gérer vos actifs de manière discrétionnaire, via nos différents fonds.